Nouveauté

Sein ou biberon ?

Sein ou biberon ?

Sein ou biberon ?Allaiter ou pas, cette décision doit être l’expression de la liberté de chacune. N’oubliez pas que le choix entre lait maternel et lait artificiel peut se faire au dernier moment !

Allaiter : Un choix éclairé
«Il faut allaiter pour qu’il soit en bonne santé », « une bonne mère donne le meilleur à son petit, elle allaite ! », « n’allaite pas, ça va abîmer tes seins », « tant qu’on allaite on ne peut pas maigrir »… Face à toutes ces fausses vérités, la pression du conjoint, des parents, des copines est parfois forte et conduit certaines femmes à prendre une décision qui ne leur convient pas. Pour qu’un allaitement se passe bien, une seule règle, la décision doit être prise en toute liberté en accord avec soi-même.

L'allaitement : Une relation de qualité
Sans donner foi aux craintes un peu alarmistes de certains psychanalystes sur les risques de fixation au stade oral, un allaitement forcé ou mal vécu ne permet pas d’établir une relation sereine avec bébé. Le repas de bébé est un moment d’échanges privilégiés donné dans une grande intimité, au sein comme au biberon. Le bébé est blotti dans vos bras, il vous regarde, vous sent, s’imprègne de l’affectivité véhiculée. Autant lui donner ce repas en toute sérénité !

Quel lait préfère bébé ?
En 2005, Marlier et Schaal, deux chercheurs, tentent de savoir si les nouveau-nés préfèrent le lait maternel ou le lait industriel. Ils soumettent les bébés de quelques jours à ces deux odeurs. Qu’ils soient nourris au sein ou au biberon, les nourrissons tournent leur tête vers le lait maternel. Les bébés préfèrent nettement cette odeur, qui est dans le même temps l’odeur la plus proche de celle de la mère !

À lire
L’allaitement, Marie Thirion, Christiane Schaeffer, Albin Michel, 18,53 euros
Les 10 plus gros mensonges sur l’allaitement, Claude Didierjean, Dangles, 15,20 euros

0.00€0 produits