Nouveauté

Se séparer de bébé

Se séparer de bébé

Se séparer de bébéY a-t-il un âge idéal pour se séparer de bébé ? Non. Il faut surtout que la mère se sente prête à ne plus être toujours avec son bébé, qu'elle n'appréhende plus de s'en séparer. Ce qui simplifiera alors ce moment si particulier qu'est la séparation pour elle et pour son bébé.

L’heure de reprendre le travail est venue : comment se séparer ?
Cette période est souvent un déchirement pour les mères. Ce qui rend les choses difficiles à vivre pour la mère et l’enfant. Pour que cela se passe de la meilleure des manières, il est indispensable de respecter une période d’adaptation avant de laisser bébé.

Comment faire pour se séparer en douceur ?
La première fois, allez dans son nouvel environnement tout en restant avec lui. Puis accompagnez-le et laissez-le au bout d’un moment pendant une demi-heure. Augmentez d’une fois sur l’autre et progressivement le temps durant lequel vous le laissez.

Combien de temps prend une adaptation ?
Ce temps est très variable selon les personnes et l’âge du bébé. Il est donc essentiel qu’il ne soit pas trop standardisé. Une structure d’accueil de qualité sait combien il est important que cette séparation se fasse dans de bonnes conditions, elle tâchera donc de respecter le rythme de chacun.

Et lorsque c’est le père qui réclame de laisser le nourrisson ?
Certains pères demandent à leur femme de laisser bébé, très tôt, alors qu’elles ne se sentent pas encore prêtes. Quand, après une naissance, il y a un désaccord fort entre les parents ou que l’un des deux se sent malheureux du fait du comportement de l’autre, il ne faut pas hésiter à en parler au pédiatre. Il est là pour s’occuper de l’enfant, de ses intérêts et donc des difficultés que peuvent rencontrer son père et sa mère.

Et si on ne parvient pas à se séparer ?
Avec le temps, au fur et à mesure que l’enfant grandit, les séparations sont plus faciles. Il est donc inutile de s’inquiéter ou de forcer les choses, le temps viendra où il sera possible de se séparer et de déléguer. Être une mère possessive est somme toute assez exceptionnel. Si elle sent que son conjoint la comprend, la maman sera prête plus tôt à se séparer de son enfant.

À lire

10 astuces de parents pour confier son bébé d'un coeur léger, Emmanuelle Rémond, Fleurus, 5,90 €
Bébé, où crèches-tu ?, Julianna Vamos, Eres, 12 €
Assitant maternel et garde d’enfant, Nicole du Saussois, Vuibert, 16 €

0.00€0 produits