Nouveauté

Les enfants naturellement racistes ?

les enfants et le racismeAlors que les questions de religion, d'appartenance sociale et de racisme peuvent susciter de nombreuses discussions au sein des familles cette semaine, PsychoEnfants s’interroge sur la sensibilisation des enfants à ce problème.

Questions à Brice-Arsène Mankou, auteur de Racisme, discriminations, sources de violences urbaines (Publibook), conseiller municipal délégué à la jeunesse, à la mixité sociale et au handicap à St Omer et doctorant en sociologie.

PsychoEnfants : Les enfants tiennent parfois des propos racistes, se montrent cruels. N’est-ce là que le reflet de ce qu’ils ont eux-mêmes entendu dire ?
B-A.M : Les enfants, en France, se construisent à travers deux modèles. L’un familial, l’autre médiatique. Au sein de leur foyer, ils sont donc informés sur ce qui est différent d’eux, sur ce qui vient d’ailleurs. Dans la mesure où ils ont entendu ces propos et qu’ils n’émanent pas directement de leur propre pensée, cela peut rester un racisme innocent.

À partir d’un certain âge, on ne peut tout de même plus mettre cela sur le compte de l’innocence. Si ?
B-A.M : Disons qu’entre 4 et 8 ans et parfois même au-delà, les enfants se posent des questions sur la couleur des gens. Chez certains, des interrogations telles que « pourquoi le monsieur est noir ? » se posent. Chez d’autres, on s’approche pour toucher cette peau colorée qui intrigue. Mais dans un cas comme dans l’autre, cela relève plus de la curiosité que de l’arrière-pensée. Les choses peuvent cependant prendre une dimension plus dramatique lorsque l’enfant commence à choisir ses copains en fonction de leurs origines ; un choix qu’il établit en fonction de ce qu’il a entendu dans sa famille ou dans les médias entre en jeu. Cela peut engendrer des tensions, des injures à l’école.

Comment sensibiliser son enfant au racisme ?
B-A.M : Il faut lui expliquer que les couleurs de peau, que les différences culturelles ont toujours existé dans l’histoire du monde, qu’elles font partie de la richesse et de la diversité de la vie. Il faut leur répéter que nul n’est inférieur à une autre personne : nous sommes tous les citoyens du monde. Il faut leur expliquer que les discriminations sont condamnables et punies par la loi. Il faut aussi éviter les propos du style « c’est parce que les Africains sont pauvres qu’ils vivent dans des cases. Ils n’ont pas d’eau, ni de vêtements et marchent pieds nus. » L’Europe a aussi ses pauvres. Ces schémas excluent sans qu’on en ait vraiment conscience.

Et quand un grand-parent est raciste ?
B-A.M : Lorsqu'un grand-parent tient des propos racistes devant un enfant, les parents doivent d’abord s’échiner à préserver leur enfant. Ensuite, ils doivent parvenir à déconstruire l’attitude, les réflexes et les schémas de pensée du grand-parent. Pour cela, on peut faire participer l'enfant en n'hésitant jamais à solliciter son imagination, sa créativité. Pourquoi ne pas offrir un dessin des cinq continents à son grand-père raciste ? Pourquoi ne peut-il pas amener son copain noir, arabe ou juif pour rendre visite à sa grand-mère raciste ?
Enfin, il est important que les parents ne cautionnent pas le racisme de leurs propres parents. Bien sûr, il ne s’agit pas de se brouiller avec eux : la cohésion familiale est essentielle et les critiques virulentes et blessantes dans pareille circonstance sont toujours mauvaises conseillères. En revanche, faire comprendre à l’enfant qu’être raciste n’est pas une « opinion » mais un délit dont les dérives, qu’elles soient verbales ou autres, sont punies par la loi, est essentiel. Il est important de parler et d’agir en impliquant l'enfant dans cette œuvre de "conscientisation" pacifique des grands parents.

Et si mon enfant tient des propos racistes. Comment lui faire prendre conscience que c’est mal ?
B-A.M : Après que l’enfant ait agi, il faut trouver un moment propice, au calme, pour lui parler et faire de la pédagogie active. C’est-à-dire lui expliquer que les cinq continents sont comme les cinq doigts de la main, que nous sommes tous de couleurs différentes comme un arc-en-ciel et que l’acceptation des autres passe aussi par l’ouverture culturelle.

Est-ce que le racisme est en expansion dans notre pays ?
B-A.M : Lorsque que l'on observe le combat de SOS Racisme, et lorsque l'on regarde de plus près le nombre de condamnations pour actes racistes en France, bien évidemment, on ne peut pas nier que le racisme est en pleine expansion. Il touche désormais toutes les catégories sociales Qu'avons-nous pu entendre en France ces derniers temps ? Que les chambres à gaz n'ont pas existé… Même le sport qui unit les peuples est devenu un lieu fréquent d’injure raciste… Cette expansion est d'autant plus inquiétante que les principaux socles de notre pays – la liberté, l'égalité et la fraternité – sont aujourd’hui de plus en plus en péril. En outre, si l'on n'y prend garde, les discriminations sont progressivement en train d'être considérées comme de simples opinions alors qu'elles constituent de véritables délits...

Pourquoi cette hausse du racisme ?
B-A.M :Parce que le combat a été peu à peu abandonné par les pouvoirs publics, par la société civile… en dehors bien entendu de quelques associations comme SOS Racisme, le MRAP, la LICRA et les autres. Pourquoi ne pas décréter la lutte contre le racisme et les discriminations, une cause nationale surtout dans le contexte de l'ouverture de la conférence très controversée sur le Racisme que l'ONU organise à Genève ?

Le combat contre le racisme est à mon sens un défi que nous lance le XXIème siècle. Ce siècle sera-t-il celui du « vivre ensemble » ou du recul des valeurs qui fondaient jadis notre pays ?
B-A.M : Nous sommes, à quelque niveau que ce soit, interpellés : soit nous voulons recréer le « vivre ensemble » soit nous voulons une société repliée sur elle- même. Récemment tous les partis de l'extrême droite Européens se sont réunis en Italie. C'est inquiétant de savoir que les thèses fascistes, racistes sont toujours "échafaudées" par ceux qui considèrent que le racisme n'est pas grave et qu'il constitue une simple opinion…

0.00€0 produits