Nouveauté

La diversification retardée

La diversification retardée

La diversification retardéeLa diversification se fait pas à pas. Du lait maternel doux et sucré aux fruits croquants, Bébé, dès quatre mois, va éveiller ses papilles aux saveurs diverses qui feront sa santé de demain. Comment diversifier en douceur son alimentation ?

Trois pas en avant, trois pas en arrière… L’aventure culinaire commence, balbutiante, savoureuse, pleine de surprise mais aussi d’appréhension. Le goût se forme et les dégoûts apparaissent. De riches moments de complicité et de découverte vous attendent : sa première compote, son premier yaourt. Aime-t-il les bananes ? Les carottes ? Le poisson ? Découvrir les goûts de votre enfant c’est aussi le découvrir lui, avec son caractère, ses particularités, ce qui fait qu’il est déjà un individu à part entière, tendre et unique.

Le lait, si riche pour bébé
A partir de quatre mois, les bébés qui ne sont pas allaités vont passer au lait deuxième âge et les biberons vont augmenter de 180 ml à 240 ml jusqu’à l’âge de six mois.  Le lait reste l’aliment central et indispensable de l’alimentation de bébé. Il contient notamment du calcium utile à la constitution des os, des protéines essentielles aux muscles et aux tissus. Enrichi en vitamines et minéraux il procure au nourrisson puis au jeune enfant tout ce dont il a besoin.

Parfois bébé doit rester au lait
De plus en plus souvent l’introduction de nouveaux aliments est différée car les maladies allergiques progressent. Selon le Docteur Pierrick Hordé, allergologue, si l’un des parent est allergique l’enfant a 30% à 40% de chance de l’être. Si les deux le sont, le risque atteint 70%. Sans prédisposition familiale l’enfant a tout de même 15 à 20% de risques. Pour ces enfants, l’introduction des aliments est progressive et différée à six mois. Un aliment à la fois pendant une semaine, de manière à vérifier qu’il ne suscite pas de réactions. Les aliments allergisants sont introduits le plus tard possible. Il est recommandé d’utiliser pour ces enfants du lait hypoallergénique.

Bébé veut rester au lait
Bien que la majorité des enfants voient leur alimentation s’enrichir à partir de l’âge de quatre mois, certains préfèrent d’eux-mêmes la retarder encore un peu.
Alors que vous vous êtes fait une joie à l’idée de sa première rencontre avec l’amie cuillère, vous êtes vite dépitée. Il recrache tout et fait la grimace. Vous essayez de lui introduire subrepticement une cuillère de légume dans son biberon, il n’est pas dupe et refuse de le boire. Toutes vos tentatives se soldent par un échec. Ne vous faites pas de bile. Même s’il ne veut rien d’autre que du lait, son équilibre n’en pâtit pas. Laissez-le vivre à son rythme et reproposez lui la cuillère quotidiennement. De toute façon, à partir de six mois les bébés sont plus actifs, leurs premières dents apparaissent et avec le besoin et l’envie de passer du liquide au solide.

0.00€0 produits