Nouveauté

Vaccination : pour ou contre le vaccin contre l’hépatite B ?

Vaccination : pour ou contre le vaccin contre l’hépatite B ?

Vaccination : pour ou contre le vaccin contre l’hépatite B ?Après une campagne d'incitation à la vaccination contre l’hépatite B, l'incertitude demeure quant à l'opportunité de pratiquer ou pas cette vaccination. Alors pour ou contre le vaccin contre l'hépatite B ? Les experts répondent.

Philippe Reinert, pédiatre à l'hôpital de Créteil, vice-président du Comité technique de vaccination.

Pour le vaccin contre l'hépatite B. 1 500 personnes meurent chaque année des suites de l’hépatite B. Le vaccin chez l’enfant de moins de 2 ans est particulièrement bien toléré car il ne présente pas d’effets secondaires. De plus, il protège l’enfant tout au long de la vie sans qu’il n’y ait besoin de faire une piqûre de rappel. Après 2 ans, il y a quelques effets secondaires mais ils sont sans gravité. En fait, plus le vaccin est effectué tôt, plus il est efficace et moins il provoque d’effets secondaires.

Éric Saban, pédiatre à Levallois-Perret.

Contre le vaccin contre l'hépatite B. Le but de cette vaccination est d’éradiquer la maladie car la forme grave, qui touche 5 % des personnes atteintes, nécessite des greffes de foie qui coûtent très cher à la société. Le seul moyen est de vacciner 95 % de la population et donc les enfants. Je suis contre ce vaccin car il n’est pas préconisé dans l’intérêt individuel mais dans l’intérêt de la collectivité. En outre, les enfants ne sont pas réellement exposés à ce virus puisque le mode de transmission est sexuel et sanguin, la voie salivaire n’ayant pas été prouvée. Enfin, pratiqué au-delà de 2 ans, le vaccin n’est pas inoffensif pour le système nerveux.

0.00€0 produits