Nouveauté

Un bébé grâce à la médecine

Un bébé grâce à la médecine

Un bébé grâce à la médecineQuelle que soit la cause de l’hypofertilité, c’est généralement la femme qui doit subir les traitements. Les couples non fertiles peuvent se voir proposer plusieurs solutions palliatives à l'infertilité.

Les stimulations hormonales
Elles ont pour but de favoriser et de cibler l’ovulation. Lorsque l’hypofertilité est légère, la prise d’hormones est orale. Lorsqu’elle est plus sévère, on passe aux injections quotidiennes d’hormones nécessaires à l’insémination artificielle. La fécondation in vitro n’est proposée immédiatement qu’aux couples dont l’un des membres est stérile. Les doses d’hormones seront alors encore plus puissantes afin de permettre la production de plusieurs ovules.

L’insémination artificielle
Cette technique consiste à injecter dans l’utérus de la femme les spermatozoïdes de son conjoint, à la période la plus propice du cycle. Les indications en sont l’insuffisance de glaire cervicale, la présence dans la glaire d’anticorps spermicides, les troubles de l’éjaculation ou la déficience du sperme. Elle permet d’obtenir de 7 à 15 % de grossesses débutantes par cycle d’insémination.

Les fécondations in vitro (FIV)
La FIV classique consiste d’abord à prélever les ovules fabriqués par ponction à l’aide d’une aiguille sous anesthésie parfois générale. Les ovocytes recueillis sont ensuite mis en contact avec les spermatozoïdes. Les embryons ainsi obtenus seront transférés dans l’utérus de la femme dans l’espoir d’une grossesse. Les chances de succès de cette technique varient avec le nombre d’embryons implantés. De 9 % de chance pour un embryon, on passe à 20 % pour trois embryons.

L’ICSI (intracytoplasmic sperm injection) est une FIV dont la fécondation est forcée. C’est la pipette du laborantin qui va pousser le spermatozoïde dans l’ovule. Cette technique permet à des hommes stériles d’avoir des enfants puisque c’est parfois une spermatide (spermatozoïde non mature que l’on ponctionne dans les testicules) que l’on va injecter dans l’ovule. Les résultats sont meilleurs que pour la FIV classique car souvent la femme est alors normalement fertile.
Porteuses d’immenses espoirs, ces techniques n’en sont pas moins une épreuve de taille pour le couple.

0.00€0 produits