Nouveauté

Sport : mincir grâce au cardio-training

Sport : mincir grâce au cardio-training

Sport : mincir grâce au cardio-trainingBougez en douceur, persévérez une demi-heure, éliminez vos rondeurs. Voilà en quelques mots la formule magique de la minceur obtenue grâce au cardio-training et habituellement proposée en salle de sport. Mais comment fonctionne le cardio-training? Et surtout, comment profiter du cardio sans s'inscrire dans un club de gym ?

Le sport fait-il toujours mincir ? Et bien non ! Les efforts violents, les sports de haute endurance ou les  petits exercices de dix à vingt minutes n'ont pas d'action spécifiquement amincissante.  Ils remusclent la silhouette sans pour autant faire diminuer les tissus adipeux. L'originalité du cardio-training est de cibler l'effort physique afin qu'il agisse sur la masse grasse. L’activité est dirigé vers un seul but : mincir. Cette discipline, principalement exercée sous l’œil expert et vigilant d'un prof de salle de sport, peut également être pratiquer à la maison avec un peu d’organisation et de rigueur. Alors, comment fonctionne cette méthode?

Déterminer la fréquence cardiaque optimale
Selon l'effort physique effectué, le corps n'est pas sollicité de la même manière. Il faut trouver la zone d’effort qui lui permet de brûler de manière optimale les graisses. Cette zone de travail varie en fonction des personnes et parfois même en fonction des jours. Quand on est fatigué, la fréquence cardiaque monte plus vite pour un effort moindre. Pour trouver la bonne zone, il faut mesurer la fréquence cardiaque. Selon Isabelle Costantini, professeur de sport en salle : « La meilleure manière de cibler cette zone et de faire un test d'effort en salle avec mesure de la masse adipeuse et de la consommation d'oxygène ». Il permet de déterminer la fréquence optimum de lipolyse ou "fonte des graisses". Il est également possible, sans test d'effort, d’évaluer cette zone. Pour cela, il faut soustraire l’âge de la personne de 220. On obtient sa fréquence cardiaque maximale théorique. La zone optimale correspond à 75 % de la fréquence maximale. Soit, pour une femme de 40 ans : 220 - 40 = 180. Pour puiser dans ses graisses, elle devra travailler à 135 pulsations minutes (75% de 180).

Trouver le bon rythme
Il faut donc travailler dans la bonne zone pour optimiser la perte de graisses. Mais comment ? Un appareil mesurant la fréquence cardiaque est parfois intégré à certaines machines de musculation. Il est également possible d'acheter une cardiofréquencemètre. Il se place autour du thorax et mesure la fréquence cardiaque pendant l'effort où que vous soyez. La durée de travail conseillée est d'au moins une demi-heure. La séance peut durer jusqu'à une heure. Au-delà, il devient difficile de rester dans le bon rythme de travail. Il faut commencer tout en douceur afin de ne pas dépasser brutalement la zone optimale. La fréquence habituelle est de deux à trois fois par semaine. Pour que les exercices soient plus ludiques, Marie-Dominique Griffa, professeur de sport, conseille de varier les supports. En salle, un peu de vélo, du step, de la course à pied... Vous pouvez également alterner footing, vélo d'appartement, natation... Sachez que le cardiofréquencemètre fonctionne également dans l’eau. Et pourquoi ne pas tester le cardio-training en passant l'aspirateur, astiquant l'argenterie ou en faisant des courses au pas de charge ?

Optimiser l'amincissement
Isabelle Costantini recommande de faire ces exercices de cardio-training si possible l'estomac vide. Ainsi, le corps n'a pas le choix entre brûler ce qu'il vient d'ingérer et les graisses. S'il n'y a rien dans le ventre, l'organisme brûlera la masse grasse. En revanche, il faut manger après et boire beaucoup d’eau pour s’hydrater pendant et après l'effort pour éliminer les toxines. Elle conseille également de faire varier la durée des exercices, 30 minutes puis 50, puis 40… et la fréquence, de 2 à 5 fois par semaine. Le corps ne s'habitue pas et va donc optimiser sa dépense énergétique. Les femmes qui décident de faire du cardio-training, amélioreront les résultats si elles font quelques séances de musculation. Elles augmenteront ainsi leur masse musculaire et donc leurs dépenses énergétiques quotidiennes. Cela va optimiser la fonte adipeuse. Le cardio-training, en agissant spécifiquement sur la graisse, va également faire diminuer efficacement la cellulite. Avec un peu de volonté et de rigueur, on obtient des modifications spectaculaires de silhouette. Essayez !

A savoir :
Le cardio-training fait perdre des centimètres. La masse grasse disparaît au bénéfice de la masse musculaire.
Il existe deux principales filières énergétiques mettant en jeu des mécanismes physiologiques différents. Ces filières expliquent l'effet du cardio-training sur le corps.
La filière anaérobie qui produit peu d'oxygène. Le travail est intense. Le muscle est sollicité sans oxygène et produit donc très rapidement des déchets. Les activités sollicitant cette filière ne peuvent être effectuées longtemps.
La filière aérobie qui est, quant à elle, bien oxygénée, permet un travailler en endurance, si l'effort est peu intense. Les déchets sont moindres, l'activité peut donc être maintenue plus longtemps. Ce travail puise dans les tissus adipeux.

0.00€0 produits