Nouveauté

Simple diarrhée ou diarrhée aiguë ?

Simple diarrhée ou diarrhée aiguë ?

Simple diarrhée ou diarrhée aiguë ?Quand peut-on on parler de diarrhée aiguë chez le nourrisson ? Comment soulager la diarrhée ? Le docteur Antoine Lemaire, coauteur du livre Mal de ventre, comprendre et agir, nous éclaire sur les symptômes diarrhéiques.

À partir de quand peut-on parler de diarrhée aiguë du nourrisson ?
Docteur Lemaire : Il me paraît tout d’abord capital de rappeler quelques notions concernant le transit du nourrisson (avant l’âge de 2 ans). Les nourrissons alimentés au sein font des selles plus molles (voire liquides), grumeleuses, de couleur jaunâtre après chaque tétée. Lorsque le nourrisson est alimenté au lait artificiel, il y a émission de deux à trois selles tous les jours. Quand le nourrisson passe à l’alimentation diversifiée, il fait une à deux selles par jour. On peut parler de diarrhée dès lors qu’il y a une augmentation brutale de la fréquence des selles – plus de trois par jour – liquides ou molles. La diarrhée est dite aiguë lorsqu’elle est récente (moins de trois jours).

Généralement, à quoi les diarrhées sont-elles dues ?
Docteur Lemaire : La grande majorité des diarrhées aiguës du nourrisson sont dues à des gastro-entérites infectieuses. Dans les pays industrialisés, elles surviennent le plus souvent dans un contexte d’épidémie et en période hivernale. Le virus le plus fréquemment en cause est le rotavirus. Beaucoup plus rarement il peut s’agir d’un microbe (Eschericha Coli, salmonelle). Il faut savoir que toute infection non digestive (angine, otite, pneumonie, méningite…) peut également s’accompagner de diarrhée.Voilà pourquoi, en cas de diarrhée, un examen clinique complet du nourrisson par le médecin est indispensable. Enfin, hormis les causes infectieuses, la diarrhée peut être provoquée par une erreur diététique (lait inapproprié ou mal préparé), par une allergie alimentaire, par un traitement antibiotique qui modifie l’écosystème intestinal ou encore par une invagination intestinale aiguë – cause rare d’occlusion du nourrisson.

Les diarrhées aiguës sont-elles plus inquiétantes chez le nourrisson que chez l’enfant ?
Docteur Lemaire :  Tous les symptômes que l’on peut rencontrer chez un nourrisson sont souvent plus inquiétants que chez un enfant. Le nourrisson exprime différemment ce qu’il ressent et on ne sait pas forcément interpréter ses pleurs, ses gênes ou ses changements comportementaux. En ce qui concerne la diarrhée, l’enfant peut exprimer sa soif et ainsi lutter contre la déshydratation. Le nourrisson, lui, dépend entièrement de son entourage et le risque de déshydratation est donc plus grand.

http://maldeventre.over-blog.com

Mal de ventre, comprendre et agir, Paul Zeitoun et Antoine Lemaire, J. Lyon, 17 €.

0.00€0 produits