Nouveauté

Saignements et fausse-couche chez la femme enceinte

Saignements et fausse-couche chez la femme enceinte

Saignements et fausse-couche chez la femme enceinteLes saignements en début de grossesse ne sont pas rares. Ils peuvent être anodins ou signaler le début d’une fausse-couche. C’est pourquoi les saignements ne doivent pas être pris à la légère. Quand les saignements deviennent-ils alarmants ? Le point avec Jean-Marie Antoine, gynécologue-obstétricien.

Pourquoi ces saignements ?
Suite à un petit choc, le placenta peut se décoller entraînant une perte de sang. En outre, pendant la grossesse, la muqueuse externe du col de l’utérus  se fragilise. Cela peut occasionner des saignements après un rapport sexuel. Si les saignements peuvent être anodins, afin d’en être sûr mieux vaut toujours consulter.

Saignements et douleurs
Si les saignements sont abondants et accompagnés de douleurs dans le ventre, ils peuvent annoncer une fausse- couche. Lorsque que la douleur se fait sentir à droite ou à gauche de l’abdomen, ces saignements peuvent être le signe d’une grossesse extra-utérine.

Placenta prævia
Au milieu et en fin de grossesse, les saignements peuvent résulter d’un placenta prævia. Le placenta recouvre alors une partie ou totalement le col. Enfin quand le placenta se décolle en partie, il peut aussi s’agir d’un hématome rétroplacentaire. Dans ce cas, beaucoup plus rare, ce sont  les échanges entre la mère et l'enfant qui se font plus difficilement entraînant parfois un risque de souffrance pour le fœtus et d’hémorragie pour la mère.

0.00€0 produits