Nouveauté

Qu’est-ce que la foudre ?

Questions pratiques - PsychoEnfants

Questions pratiques - PsychoEnfantsAfin d’éveiller la curiosité des enfants, Globule propose la science par le jeu. Partant d’une question et suivant la méthode scientifique de travail universelle en 5 étapes : le but, les hypothèses, l’expérimentation, les résultats, les explications, il propose des expériences scientifiques simples à réaliser.

Les éclairs et le tonnerre

Hypothèses
Demandez aux enfants ce qu’est un éclair. Demandez-leur également s’ils savent pourquoi on entend toujours le tonnerre après l’éclair. Laissez-les échanger sur le sujet. Il peut être intéressant de leur présenter des images d’orages spectaculaires. Vous en trouverez facilement en faisant une recherche d’images sur Internet.

Matériel :
• Une petite assiette à tarte en aluminium
• Une boule de pâte à modeler
• Un sac de plastique d’épicerie
• Une fourchette en métal

Manipulations
1. Place la boule de pâte à modeler en plein centre de l’assiette. Appuie très fort afin que la pâte à modeler colle dans l’assiette. À partir de maintenant, tu dois tenir l’assiette uniquement par cette boule. Tu ne dois plus toucher à l’aluminium avec tes doigts.
2. Éteins toutes les lumières dans la pièce. Assure-toi que ce soit assez sombre, mais que tu puisses tout de même voir ce que tu fais.
3. Dépose le sac de plastique sur la table et, en tenant fermement l’assiette par la poignée de pâte à modeler, frotte-la énergiquement sur le sac pendant environ une minute.
4. Soulève ensuite l’assiette et, avec ton autre main, approche la fourchette du bord de l’assiette, sans la toucher.
5. Observe et écoute, tu as recréé un minuscule éclair et un doux coup de tonnerre !

Explications
En frottant l’assiette sur le sac de plastique, tu as créé de l’électricité statique. Dans la nature, lorsque surviennent de brusques changements de température, les nuages se gonflent d’eau et se chargent de cette même électricité statique. Lorsqu’un nuage est trop rempli d’électricité statique, il doit s’en débarrasser et c’est à ce moment qu’il produit une décharge : l’éclair. L’éclair est une étincelle identique à celle que tu as produite, mais en beaucoup plus gros. De plus, comme tu l’as remarqué en faisant l’expérience, celui-ci est toujours accompagné d’un bruit : le tonnerre. Ce dernier est identique à celui que tu as entendu, mais en beaucoup plus fort.

Tu te demandes peut-être pourquoi on entend toujours le tonnerre quelques secondes aprèsl’éclair. Eh bien, la lumière voyage plus vite que le son dans l’air. Ainsi, les deux se produisent au même moment, mais la lumière de l’éclair parvient plus rapidement à ton œil que la détonation du tonnerre parvient à ton oreille. Alors, plus le laps de temps entre l’éclair et le tonnerre est court, plus l’orage est près de toi !

Retrouvez cette expérience et bien d’autres encore sur le site de notre partenaire: www.educatout.com

L’auteur de l’article
Bachelière en sciences biologiques, Angélique Boissonneault a connu l’expérience du travail en laboratoire et a pu y mettre en pratique ses connaissances. En plus d’enseigner les maths, la chimie et la physique, elle a développé une approche simpliste et renouvelée des expériences scientifiques. Elle vous présente Globule, parfois rouge, parfois blanc, pour vous guider au travers de ses deux plus grandes passions : les sciences et les enfants.

Les opinions émises n’engagent que l’auteur.

Aucun élément de ce texte ne peut être copié, reproduit, distribué, publié, traduit, téléchargé, affiché ou transmis, de quelque façon que ce soit, sans l’autorisation préalable écrite de educatout inc. et du titulaire du droit d'auteur. Il est permis d'afficher ou d’en télécharger des éléments uniquement à des fins d'utilisation personnelle, non commerciales, en notant qu'aucune modification ne soit apportée et que tous les avis de propriété intellectuelle soient indiqués intégralement (nom de l’auteur, titre de l’article, nom du site, date d’utilisation du texte et de la partie utilisée).

0.00€0 produits