Nouveauté

Noël et sa pluie de cadeaux : Comment ne pas trop les gâter ?

Noël et sa pluie de cadeaux : Comment ne pas trop les gâter ?

Noël et sa pluie de cadeaux : Comment ne pas trop les gâter ?Les fêtes de Noël sont l’occasion de faire plaisir aux enfants en leur offrant de beaux cadeaux. Les parents se substituant au Père Noël redoublent d’efforts pour satisfaire leurs enfants. Mais à trop les couvrir de cadeaux, on risque de tomber dans l’excès et d’en faire de véritables enfants gâtés. Comment éviter la pluie de cadeaux et préserver l'esprit de Noël ?

Tendance à la surenchère pour Noël
Société de consommation oblige, nos enfants n’échappent pas à la tendance de la surenchère. À voir leur liste démesurée au Père Noël, il n’en fait aucun doute. Et les parents, en ces temps de fêtes, ne reculent devant aucun sacrifice pour préserver la magie de Noël aux yeux de leurs petits. Mais est-ce réellement dans leur intérêt de céder à leurs requêtes aveuglément ?
Trouver un juste milieu et ne pas tomber dans l’excès relève de l’exercice d’équilibriste. Mais il est important de faire en sorte que l’enfant ne considère pas cette pluie de cadeaux comme un dû systématique. La plupart des experts de la petite enfance s’accordent en effet à dire qu’un enfant recevant trop de cadeaux « finit parfois par confondre affection et cadeaux et peut penser à tort que les présents sont le signe le plus sûr de l’amour qu’on lui porte ».

La frustration au cœur de l’éducation... même à Noël

Souvent le 25 décembre, les bambins ont déjà délaissé une partie de ces nouveaux jouets et certains affichent même leur déception. Même à l’heure de Noël, les parents doivent pouvoir poser des limites aux envies des enfants.
C’est aussi accomplir son rôle d’éducateur que de brimer leurs aspirations de toute puissance, la frustration ayant sa place dans l’éducation des plus jeunes. Et il n’est pas interdit de les initier à la valeur de l’argent.
Stéphane Clerget, pédopsychiatre, dit à ce sujet que « Gâter son enfant, c’est ramollir sa capacité de désir. L’empêcher d’être frustré, au sens positif du terme, c’est lui refuser son autonomie. »

… Mais aussi des valeurs de Noël

L’esprit de Noël doit aussi retrouver sa place en cette soirée. Avant d’être un échange de cadeaux, Noël est surtout un moment d’amour et d’harmonie en famille. Le sens du partage est une notion à faire valoir en ces temps de fêtes. Le don reste une valeur à inculquer à nos bambins naturellement égocentriques. La psychologue Emmanuelle Rigon analyse qu’« indiquer à un enfant combien il est important, parfois, de penser aux autres, l’aidera à sortir de son sentiment de toute puissance. L’enfant réalisera qu’il n’est pas le centre de l’univers. »
Autre idée pour éviter que l’enfant ne se lasse de cette abondance de cadeaux : en mettre une partie de côté et les lui redonner dans quelques mois. Sa joie n’en sera que plus grande !

0.00€0 produits