Nouveauté

Mystère placebo : l’effet du placebo est-il réel ou illusoire ?

Mystère placebo : l’effet du placebo est-il réel ou illusoire ?

Mystère placebo : l’effet du placebo est-il réel ou illusoire ?Comment le placebo, médicament illusion, au mieux un peu de sucre et d’eau, peut-il agir sur l’organisme ? Actuellement, l’effet placebo est responsable d’un tiers des guérisons et concerne surtout les malades dont le pronostic vital est en jeu. Et s’il suffisait d’y croire et de le vouloir très fortement pour guérir ?

Le placebo : démystification
Selon le docteur le psychiatre Patrick Lemoine, l’effet placebo est un mystère que l’on peut toutefois éclairer par trois types d’explications. L’analyse psychosociologique, selon laquelle l’être humain contemporain est conditionné par la formule magique : bobo-docteur-médicament-guérison. Chaque fois qu’il se rend chez le médecin et qu’il guérit, le conditionnement se trouve renforcé. Le point de vue psychologique ou psychanalytique fait de la relation médecin-patient une relation parent-enfant. Le comprimé joue alors le rôle d’un objet transitionnel qui va venir réconforter le patient. Enfin, le point le plus novateur est l’explication scientifique du phénomène. L’homme a dans son corps une pharmacie complète faite de somnifères, d’antalgiques, d’anti-cancéreux… Les sécrétions naturelles de l’organisme fabriquent tout un arsenal capable de nous soigner s’il reçoit l’ordre de le faire.

Placebo : le pouvoir de la blouse blanche
L’efficacité du placebo se trouve donc tout naturellement augmentée si le médecin qui prescrit le médicament est convaincant. S’il le présente comme étant nouveau et révolutionnaire, son action a toutes les chances d’être réussie. Interviennent également dans l’efficacité du placebo des rituels. Le médecin et sa fameuse blouse blanche, le feuillet de prescription, l’écriture illisible, les noms imprononçables de médicaments semblent être autant de garanties de réussite. En émane une toute-puissance du fait qu’ils sont incompréhensibles à la plupart d’entre nous, comme si mystère rimait avec pouvoir de guérison.

La gélule de perlimpinpin joue les mages
Le malade adopte à l’égard de la médecine et du médecin une attitude de soumission, d’obéissance. Comme dans une relation hypnotique, il va accomplir la volonté du médecin grâce au placebo. Si, pour certaines affections, le médecin va surtout prescrire des vrais médicaments, pour d’autres, il pourra opter pour le placebo, notamment dans les domaines où leur efficacité est avérée. C’est le cas pour la douleur, les insomnies, l’ulcère, l’angoisse ainsi que toutes les maladies psychosomatiques.
Si l’effet placebo ne trouve pas sa place dans le système de santé malgré les économies et les guérisons qu’il pourrait occasionner, c’est que les médecins trop cartésiens refusent d’accepter la part de mystère qu’il recèle. Peut-être la nouvelle approche organique de l’effet placebo changera-t-elle la donne. Combiné ou non à un traitement médicamenteux, le placebo permettrait à la médecine de faire un grand pas en avant !

0.00€0 produits