Nouveauté

Mon ado est insolent avec ses profs

Mon ado est insolent avec ses profs

Mon ado est insolent avec ses profsVotre ado est insolent, agressif et ses professeurs se plaignent de son comportement. En réalité, plus personne ne sait comment réagir avec lui tant il semble « ingérable ». D'où vient cette insolence ? Analyse et conseils pour que l'insolence de votre ado cesse.

Décryptage

Cette attitude peut parfois traduire une certaine mégalomanie de
l’adolescent. A-t-il été suffisamment cadré petit ? Lui a-t-on transmis, en tant que parent, la notion de respect de l’autre ? A-t-il intégré le discours de son entourage qui mettait en doute les capacités des enseignants ? Est-il tout simplement mal dans sa peau, en conflit avec lui-même ou avec ses parents ? Souvent, l’agressivité à l’école n’est que le reflet d’un climat familial, encombré par un divorce, un décès, des relations parents-enfant impétueuses, voire violentes. Elle peut également être le fruit d’un malentendu : les adolescents hypersensibles, parce qu’en plein chamboulement hormonal, affectif et physiologique, obéissent à une forme d’impulsivité émotionnelle. Si le jeune trouve qu’une décision prise par son enseignant est injuste, il ne pourra pas s’empêcher d’intervenir, souvent maladroitement : une vulnérabilité psychologique très souvent comprise comme de l’insolence.

Les pistes

L’important est de ne pas tirer de conclusions hâtives. Il est primordial de discuter avec l’ado pour décoder les mécanismes qui sont à l’origine de son agressivité et en comprendre le but, le sens caché. S’il exprime un malaise lié à la vie de famille, essayez d’être plus présent ou plus à l’écoute de ce qui le fait souffrir. Si vous concluez à un quiproquo avec l’enseignant, prenez un rendez-vous et conviez-y le jeune. Si l’enfant refuse de coopérer, de vous parler ou s’il se révèle véritablement insolent, il ne faut pas hésiter à sévir. Lui apprendre à respecter les autres, c’est lui transmettre les règles de base de la vie en société. Si l’enfant ne le comprend pas, il risquera, plus tard, de rencontrer des problèmes relationnels qui le pénaliseront bien plus durement que ne le pénalisent ses professeurs.

À lire

Mon ado me rend fou, Marion Zimmer Bradley, Éditions de l’Homme, 22 €
La crise d’ado, Adeline Vanek Dreyfus, Studyrama, 7,95 €
En ce moment, mon ado m’inquiète, Xavier Pommereau, Laurence Delpierre, 8 €.

0.00€0 produits