Nouveauté
La pensée Klein

Angoisses et dépressions qui assaillent nos enfants depuis la naissance, toute-puissance maternelle qui étouffe, besoin d’autonomie et importance du jeu comme moyen, pour nos bambins, de mieux dompter leur quotidien… tantôt surprenantes et inventives, tantôt classiques et conventionnelles, les théories de Mélanie Klein ont inspiré des figures majeures telles que Lacan, Dolto ou Winnicott. Résumé en 5 points. 1) L’angoisse paranoïde (avant le 4ème mois) Pulsions Bien avant Françoise Dolto, Mélanie Klein est la première psychanalyste à avoir consacré l’ensemble de ses travaux à la vie psychique de l’enfant, explique Michelle Lefrande, psychanalyste. Dans chacun de ses ouvrages, elle s’échine à mettre l’accent sur l’importance des premières années de la vie du bébé, très pulsionnelle. » Selon Mélanie Klein, nos enfants seraient en effet, dès leur naissance, sujets à des pulsions contraires : pulsions de vie, générées par l’expérience positive du maternage et pulsions de mort, occasionnées par la réalité extérieure, angoissante et par le traumatisme de la naissance.   Angoisse « Ce tiraillement, répétait la psy, ce conflit …

Vous essayez d'accéder à un article privé .

Abonnement Lecteur

Si vous êtes déjà abonné,  CLIQUEZ ICI

Si vous n'êtes pas membre, vous pouvez le devenir et lire cet article en entier en suivant la procédure suivante:

  1. Cliquez sur le bouton PAYPAL ci-dessous pour vous acquitter de la souscription
  2. Vous recevrez un email de confirmation avec un lien direct
  3. Suivez la procédure indiquée dans l'email
  4. Vous recevrez un second email de confirmation, vous invitant à personnaliser votre mot de passe
  5. Vous êtes membre! Connectez-vous et profitez de votre lecture :-)

Accès à tous les articles privés: 4,90 euros pour 1 an de lecture

0.00€0 produits