Nouveauté

Masser bébé : les vertus du massage

Masser bébé : les vertus du massage

Masser bébé : les vertus du massageAu début était le toucher. Masser bébé répond naturellement à sa faim de contacts pour apprendre à se connaître et à mieux vous reconnaître. Le massage procure donc à bébé un profond bien-être. Découvrez les vertus du massage.

Le massage : une preuve d'amour
« Il va donc de soi, rappelle Rachel Izsak Simonet, somato-thérapeute, qu’un nouveau-né affectionne particulièrement les massages. En donnant à l’enfant la possibilité d’établir une relation charnelle sécurisante avec la mère, ils atténuent d’emblée son angoisse de la séparation. » Déjà, dans le ventre de sa maman, un enfant est constamment choyé, caressé par le cordon ombilical et les parois de l'utérus. À sa naissance, il va ainsi ressentir le besoin naturel de prolonger cette sensation de bien-être. « En Inde, explique Arnaud Messant, relaxologue, cette “prolongation” est un rite, une tradition ancestrale qui se transmet de mère en fille.

Masser : source de plaisir
Les Occidentaux sont longtemps restés indifférents à cette pratique thérapeutique. Mais sous l’impulsion de la médecine notamment, ils ont fini par reconnaître les vertus du massage. Si bien qu’en janvier 2000 est née en France l’AFMB (l’Association Française de Massage pour Bébé) qui a pour objectif « d’enrichir la qualité des liens parents-enfants via l’échange tactile ». « La peau, précise Arnaud Messant, est l’organe du plaisir par excellence. Être touché signifie être désiré. En touchant leur enfant, les parents apprendront peu à peu à déceler en lui chaque zone de plaisir et de déplaisir, à interpréter ses réactions, à connaître ses besoins et à ressentir ses douleurs. »

Un massage bien-être
Des études, menées aux États-Unis dans les années 90, ont d’ailleurs démontré que le développement d’un bébé était perturbé si on le privait de toute stimulation tactile : retard de croissance du squelette et troubles des activités locomotrices. Kerstin Moberg, professeur de physiologie, qui a étudié la question, en apporte une explication purement biologique. Selon elle, le massage augmente la sécrétion d’ocytocine. En grande quantité dans le corps, cette hormone favorise la décontraction musculaire, fait baisser la tension artérielle et permet au calcium de se fixer plus facilement sur les os. On sait également aujourd’hui avec certitude que masser bébé stimule son système immunitaire, facilite son endormissement et sa digestion. Et de lui offrir votre « massage d’amour » comme le plus beau des messages d’amour.

À lire
Masser bébé : Le toucher du cœur, Rachel Izsak Simonet, Jouvence.

0.00€0 produits