Nouveauté

Ma fille a des terreurs nocturnes

Vos questions - se contruire

Vos questions - se contruireQue peut on faire avec une enfant (6 ans) qui a des terreurs nocturnes ? Cela lui arrive tous les soirs depuis cet été, et désormais elle a peur d'aller se coucher le soir. Le lendemain, elle ne se rappelle de rien. J'ai peur qu'à force elle s'épuise ; elle vient de rentrer au C.P.

Les terreurs nocturnes, contrairement aux cauchemars, surviennent pendant le sommeil profond. Elles sont très impressionnantes pour l'entourage. Pourtant l'enfant, même s'il a les yeux ouverts et qu'il parle, continue à dormir. Il semble regarder, mais ne voit rien, n'entend rien. Il est très important de ne pas le réveiller, de se contenter d'être près de lui pour qu'il ne se fasse pas de mal. Après quelques minutes, il replonge dans un sommeil calme. Effectivement, le lendemain, l'enfant ne se souvient de rien. Il n'y a donc pas de raison que cela créée une appréhension d'aller au lit, sauf si on commet l'erreur de le réveiller et qu'on lui en parle comme d'un problème.

Les terreurs nocturnes sont souvent liées à une anxiété diurne. Votre fille appréhendait-elle le fait d'entrer en C.P. ? Et vous ? Si tout se passe bien, il est temps pour toute la famille de se détendre… Rassurez votre fille sur ce qui pourrait l'inquiéter et vous verrez que, d'ici peu, son sommeil s'apaisera. Les terreurs nocturnes ne laissent aucune séquelle.

0.00€0 produits