Nouveauté

L’impact des écrans sur le cerveau de l’enfant

tele et enfant-403582_1920   Une étude publiée le 4 novembre 2019 dans la revue médicale américaine, le Jama pédiatrics, révèlerait, pour la première fois, un lien clair entre un temps élevé d’utilisation d’écrans et des capacités linguistiques et cognitives réduites. 

L'étude portait sur une quarantaine d'enfants de 3 à 5 ans. Alors qu'ils ont passé un test visant à déterminer leurs facultés cognitives, leurs parents devaient répondre à des questions sur l'usage des écrans de leur enfant.

Un score ScreenQ

Un score, nommé ScreenQ , entre 0 et 26, a été élaboré en fonction des réponses aux questions sur la fréquence d’utilisation, le temps hebdomadaire d'usage, le contenu regardé, l’accompagnement ou pas de l’enfant pendant l'exposition. Plus le score se révélait élevé et plus l'usage des écrans par les enfants s’éloignaient des recommandations.

Une IRM du cerveau

Le cerveau d'enfants ayant un usage très différent des écrans ont été comparés. D'un côté ceux n'ayant commencé utiliser les écrans qu'à partir de 18 mois, pour un temps quotidien court et sans contenu violent et d'un autre le cerveau d'enfants ayant eu un usage précoce, avant un an, et non contrôlé des écrans. Les scanners cérébraux ont révélés une différence de degré myélinisation des neurones. Or, la myéline, ou substance grasse blanche, a un rôle clé dans la bonne circulation des influx cérébraux à travers le cerveau.

Une altération de la myéline

John Hutton,  qui dirigeait cette étude à l’hôpital pour enfants de Cincinnati, explique qu’un lien clair a été enfin établit entre utilisation prolongée des écrans et une altération de l’intégrité de la structure blanche chez les enfants étudiés. Or, "son intégrité et sa bonne organisation permettent le développement des fonctions cognitives, celles du langage, de la lecture et de l’écriture".

Cette étude est d'autant plus importante qu'on connait la rapidité de développement du cerveau les cinq premières années. Très plastiques, ils se nourrissent de ce qui les entourent. Alors, à nous parents, de leur offrir le meilleur environnement possible !

 

En savoir plus sur les recommandations du CSA :

Recommandations écrans csa

 

 

0.00€0 produits