Nouveauté

L’amie de ma fille est battue

Vos questions - se contruire

Vos questions - se contruireSabine, 13 ans, une nouvelle copine de ma fille, a une maman excessivement sévère pour qui éducation rime avec correction. Elle lui enseigne les bonnes manières à coups de martinet sur les jambes nues. N’ayant pas la possibilité de porter des pantalons, l’adolescente doit affronter les railleries des jeunes de la cité ou de son collège. Ils l’ont surnommée « Miss cuisses rouges ». Cette institutrice (et oui !) qui élève seule son enfant refuse toute alternative au martinet et pas question de cacher les marques visibles des coups sur ses jambes. Personne n’a jamais rien fait. Pourquoi ? L’assistante sociale refuse de faire l’amalgame entre maltraitance et coups de martinet, pourquoi ? Comment aider Sabine ?

Il est vrai qu'à force de stigmatiser les parent trop laxistes, on en oublie que certains font encore preuve d'un autoritarisme tout à fait excessif. Cette maman a certainement besoin d'être aidée et accompagnée. Vous avez raison de trouver que cette situation est anormale et de chercher à alerter les personnes responsables : l'assistante sociale, l'infirmière ou le principal du collège. Vous pouvez aussi téléphoner à Jeunes Violence Écoute (0800 20 22 23). Ils sauront être de bon conseil. Au-delà de ces interventions, n'oubliez pas que vous et votre fille avez un rôle non négligeable à jouer. De nombreux jeunes, en grande difficulté chez eux, ont été sauvés parce qu'ils ont été accueillis régulièrement dans la famille de l'un de leurs amis. Ils y ont trouvé écoute, affection, compréhension, un lieu où se poser et se détendre, tout ce qui fait une vie de famille normale. Cela leur a permis de grandir.

Anne Bacus

0.00€0 produits