Nouveauté

La vie secrète du Père Noël selon les enfants

La vie secrète du Père Noël

La vie secrète du Père NoëlMais que fait donc le Père Noël lorsqu’il a terminé sa distribution de cadeaux ? Récits d’enfants...

Entre deux parties de golf célestes, il se détend en musique et regarde des programmes étonnants à la télévision. Grand gourmand, il dévore pâtisseries et confiseries du matin au soir, au risque de rester coincé dans les cheminées. Des récits qui débordent d’imagination.

« Il est aussi policier », Gino, 7 ans
Le Père Noël a 30 ans et il ne partira jamais à la retraite. Il travaille tout le temps. Il est débordé. Le reste de l’année, il est policier. Il lutte contre les méchants. C’est papa qui me l’a dit. Par contre, il ne porte pas d’uniforme. Il garde son costume et son bonnet rouge. Il n’a pas envie de changer d’habits. Il a vingt costumes de la même couleur.

« Il joue au golf dans le ciel », Thomas, 5 ans
Je me suis toujours demandé comment le Père Noël réussissait à faire entrer les cadeaux des enfants du monde entier dans sa hotte. Je pense que, lorsqu’il vole avec ses rennes au-dessus des maisons, certains cadeaux en tombent. Et hop ! Il va les rattraper et les remet dans le traîneau. Et, comme il joue au golf, peut-être que c’est avec son club qu’il remet les cadeaux dans la hotte…

« Il n’a pas de machine à Barbe à papa », Juliette, 6 ans ½
Le Père Noël n’a pas besoin de faire du sport parce qu’il se déplace en traîneau et c’est déjà très fatigant. Pourtant, il devrait en faire parce qu’il est très gros et qu’il a du mal à entrer par les cheminées. Il mange de gros gâteaux qu’il prépare lui-même avec des feuilles et des boules rouges qui sont, je crois, des cerises. Mais il ne peut pas préparer de barbes à papa car il n’a pas la bonne machine. La seule barbe qu’il a, c’est la sienne.

« Ses lutins ont appris la cuisine dans une école de cirque », Youri, 5 ans
Le Père Noël déteste cuisiner. Il attend son repas à table avec sa maman en écoutant sa musique préférée « Petit papa noël ». Pendant ce temps, les lutins préparent le dîner. Ils ont appris à faire la cuisine dans une école de cirque. Bah oui, il faut savoir faire de la magie pour bien cuisiner ! Une fois qu’il a le ventre plein, il remplit sa hotte de cadeaux et hot, il part nous les distribuer.

« Il a un MP3 sur lui », Clémence, 4 ans ½
Après avoir distribué tous les cadeaux aux enfants, il se repose. Il aime écouter de la musique douce quand il est fatigué et des musiques qui bougent quand il est de bonnes humeurs : tout est sur son MP3. Tous les jours, il regarde des émissions à la télé sur le Père Noël mais j’ai entendu dire qu’il n’aimait pas les Totally Spies, alors que moi j’adore !

« Il était bon élève », Sirine, 7 ans
Quand il était petit, le Père Noël distribuait déjà des cadeaux. Il était aussi très bon élève. Il aimait le français et sa matière préférée était le calcul. Il offrait déjà plein de cadeaux aux autres enfants de sa classe et avait alors plein d’amis qu’il passait son temps à compter et recompter. Ensuite, sa barbe a poussé directement en blanc. Aujourd’hui, il a 49 ans, non 51 ans… non, 100 ans ! Et il continue à gâter les enfants.

« Il regarde les enfants à la télé », Diego, 5 ans
La maison du Père Noël, elle est toute rouge et très grande. Dedans, il y a plein de lutins qui fabriquent les cadeaux avec leurs petits outils. Pendant ce temps, le Père Noël regarde la télévision mais il n’a pas les mêmes chaînes que nous. Son seul programme, ce sont les enfants. De son canapé, il vérifie qu’ils sont bien sages pour savoir à qui il offrira des cadeaux. Et, avec sa télécommande, il zappe de pays en pays. Grâce à sa télé magique, il sait tout !


3 questions àVéronique Piaton-Hallé, Docteur en psychologie et auteur de Figures et destins du Père Noël.

  • Qu’apporte la croyance du Père Noël à l’enfant ?

Cette croyance représente, pour lui, ce que Freud appelait "une expérience de réalité". Le Père Noël nourrit l’imaginaire de l’enfant, son principe de plaisir, pour lui faire peu à peu prendre conscience de la réalité et de ses limites.

  • Beaucoup d’enfants ont peur de voir le Père Noël en vrai. Selon la psychanalyse, cette peur proviendrait du fait que le réel entre tout à coup en conflit avec l’imaginaire…

En effet, pour l’enfant toucher un rêve est toujours très troublant. Sans compter que le Père Noël est un personnage ambigu : il comble tous les désirs mais, dans le même temps, il ressemble à un ogre qui peut engloutir les bambins….

  • Quand devient-il gênant pour un enfant  d’y croire ?

Vers l’entrée au collège. Mais d’ordinaire, le doute s’installe naturellement. La plupart des enfants comprennent d’eux-mêmes que ce drôle de personnage est imaginaire vers 8-10 ans. Les premières interrogations et suspicions arrivent dès 6-7 ans, à l’âge de raison.

0.00€0 produits