Nouveauté

La thérapie primale

La thérapie primale

La thérapie primaleLa thérapie primale s’adresse aux personnes souffrant de névroses, d’anxiété ou de dépression. Ce traitement thérapeutique soignerait très bien les dépendances et l’insomnie. Lumière sur cette thérapie originale.

La thérapie primale : Une quête des profondeurs

Cette thérapie, fondée par Arthur Janov, part de l’hypothèse que les problèmes présents ont leur source dans les souffrances de l’enfance. Quand la douleur devient trop forte, l’enfant, pour la supporter, préfère s’en couper en basculant dans la névrose. La thérapie primale a pour ambition de débusquer les causes du mal-être dans l’inconscient. Elle se centre pour cela sur des événements ayant l’apparence de la banalité mais provoquant, chez le patient, des réactions inadaptées.

La thérapie primale : Une thérapie originale

Elle commence par une procédure d’admission qui prend la forme de la rédaction d’un document dans lequel le patient raconte son histoire, ses difficultés et précise les raisons qui l’incitent à entamer cette thérapie. Puis un stage obligatoire de trois semaines est organisé, au cours duquel il est coupé du monde puisqu’il n’a ni télé, ni téléphone, ni lecture. Il suit alors quinze séances d’environ deux heures et quelques séances de groupe. Le transfert n’est pas utilisé, le patient est invité à jouer son rôle et celui de ses parents. Il doit également revivre les moments douloureux avec le soutien du thérapeute, afin d’entrer en relation avec cet inconscient qui le fait souffrir.  Après ce stage, le patient est suivi pendant environ deux ans pour confirmer les résultats.

0.00€0 produits