Nouveauté

La thérapie génique

calb4283Fluorescent_Bacteria_Farm_by_oRahrr_jpgLa thérapie génique va-t-elle bientôt guérir le cancer, le sida, la mucovisidose… ? La technique de la thérapie génique, porteuse de nombreuses perspectives médicales a donné pour l’heure peu de résultats. Peut-on malgré cela considérer la thérapie génique comme une thérapie d'avenir ?

On soigne habituellement une maladie par un médicament. On absorbe une substance chimique qui en se répandant dans le corps va guérir l'affection. Dans le cadre de la thérapie génique, c'est un gène introduit dans le corps qui doit corriger une fonction défaillante ou manquante de l'organisme. Cette thérapeutique, découverte en 1960, part donc du gène. Elle consiste à corriger un gène malade en transférant un gène normal qui va le remplacer. Le gène peut également avoir pour fonction de renforcer un gène fragile. Mais comment introduit-on un gène dans l'organisme ? Il est difficile de l'injecter directement. Or, les virus infectent facilement le corps.  En y introduisant un gène on le transmet alors très facilement par voie virale. Le problème, c'est que les virus, bien qu’ils soient rendus inoffensifs avant la manipulation, peuvent déclencher des réactions inflammatoires encore difficiles à maîtriser. D'autres pistes sont explorées, comme l'introduction du gène suite à un choc électrique.

Les espoirs de la thérapie génique
Initialement conçue pour traiter les maladies héréditaires, la thérapie génique est aujourd'hui expérimentée dans des affections du système nerveux comme la maladie de Parkinson ou d'Alzheimer, les troubles cardiaques, le traitement du diabète, du cancer... En fait, presque toutes les maladies pourraient être concernées par cette nouvelle thérapeutique. En pratique 60 % des travaux de thérapie génique cherchent à soigner le cancer.

0.00€0 produits