Nouveauté

La Luminothérapie ou photothérapie

calb4301lumino_therapie_jpgL’hiver se profile. Il y a moins de lumière et vous vous sentez d’humeur grisâtre, fatigué, déprimé. Cette dépression saisonnière, qui touche plus souvent les femmes, se traite grâce à la luminothérapie. Quels sont les secrets de la thérapie par la lumière ? Quelques clés pour comprendre la luminothérapie.

Lumière source de vie, de joie, de légèreté et d’allégresse. Le soleil estival, les journées sans fins, les vacances et la plage n’en sont-ils pas le parfait exemple. L’envie est au farniente, aux jeux et aux plaisirs. En hiver, au contraire, les jours sont plus courts, plus sombres, ternes ce qui peut se traduire par une humeur morose, de la mélancolie et même une franche dépression.

Déprime hivernale ?
Le manque de lumière quotidien est le principal responsable du trouble affectif saisonnier. Cette dépression saisonnière se caractérise principalement par une fatigue chronique, un besoin d’isolement ou une fuite des activités en société, une perte de productivité mais également un besoin excessif de sommeil et une augmentation de l’appétit, avec une préférence pour les aliments sucrés. Chaque année, ces premiers symptômes apparaissent au début de l’automne et disparaissent avec l’arrivée des beaux jours.

La lumière pour remède.
Dès les premiers signes, des séances quotidiennes d’exposition à la lumière vont permettre de venir à bout efficacement de ce coup de blues hivernal. La séance a de préférence lieu le matin, elle dure entre une demi-heure et une heure. La lampe doit avoir une puissance suffisante et si l’utilisateur n’a pas besoin de la fixer, elle doit toutefois se situer dans son angle de vision. Les bienfaits du traitement se font sentir en moyenne au bout d’une semaine.

0.00€0 produits