Nouveauté

J’ai consommé du cannabis pendant ma grossesse. J’aimerais connaître les conséquences possibles sur mon bébé ?

Vos question - Bien grandir

Vos question - Bien grandirPar manque de prévention sur le sujet ou parce qu’elles sont en proie à l’addiction, encore beaucoup de femmes continuent à consommer du cannabis pendant leur grossesse.

Pourtant, le principe actif majeur du cannabis, le delta-9-tétrahydro-cannabinol, traverse la barrière placentaire et atteint directement le foetus. Par conséquent, fumer de l’herbe et être enceinte n’a rien d’anodin. Explications.

De récentes études mettent en avant le fait que certains nouveaux-nés qui ont été exposés au cannabis présentent un retard de la croissance fœtale, une réduction du périmètre crânien et des risques de prématurité.
Des chercheurs ont également constaté qu’à la naissance, les nourrissons pouvaient être victime d’un syndrome de sevrage caractérisé par des troubles du comportement, des trémulations (tremblements rapides) et des troubles du sommeil.

De plus, à long terme, le cannabis peut être la cause d’altérations cognitives comme des troubles de l’attention ou des difficultés d’apprentissage, de lecture ou de calcul qui peuvent mettre l’enfant en échec scolaire.

Les dangers pour le bébé sont donc bien réels. Au même titre que l’alcool ou le tabac, le cannabis doit être banni de la grossesse.
Il faut aider les mamans en les informant sur les risques qu’elles font encourir à leurs enfants afin qu’elles ne mettent plus en péril leur développement.

0.00€0 produits