Nouveauté

Il faudra bien se décoller…

Conseils d'expert

Conseils d'expertUne jeune maman entre dans mon cabinet, tenant par la main le petit Damien, 22 mois. Elle s'assied sur le canapé, Damien sur les genoux, et commence à déshabiller le petit garçon emmitouflé. Le papa est là aussi, il porte le sac. Plus âgé, silencieux, il propose discrètement une aide inutile. Ils consultent parce que Damien a des difficultés de sommeil.

Pendant les quarante minutes que dure l'entretien, la maman et son fils n'arrêtent pas de se « tripoter » mutuellement, au point qu'il est difficile de discuter. Damien grimpe sur sa maman, fouille dans son sac, réclame ses bras et soulève son pull en cherchant le sein. Dès qu'il est une minute tranquille, occupé avec un trousseau de clés ou un téléphone, sa mère lui parle, lui propose de l'eau, l'embrasse ou lui passe la main dans les cheveux. Je tente d'attirer Damien avec mon tiroir à jouets, mais il est clair que le seul jouet qui vaille est le corps de sa mère. Le père, à l'autre bout du canapé, regarde tout cela d'un air attendri. Il tente de prendre son fils sur ses genoux, afin que sa femme puisse me parler tranquillement. Mais Damien proteste et regagne vite fait le giron maternel.
Tout en menant l'entretien, je pense à tous ces adolescents attardés qui ne décollent plus du foyer parental, tellement ils y sont choyés et confortablement installés. Je pense aussi à ceux pour qui se séparer est toujours un arrachement. Il y a un lien, forcément. Pour pouvoir laisser les enfants devenus grands s'éloigner sereinement, encore faut-il pouvoir se décoller des plus jeunes. A 2 ans, un enfant est debout sur ses jambes. Il n'est plus comme une moule accrochée au rocher maternel. Il va vers le monde, avec la curiosité et les risques attenant, sous le regard encourageant et vigilant de ses parents. Il en est exactement de même quinze ans plus tard.
J'en suis là du déroulement de mes pensées lorsque la maman me dit, alors que je l'interrogeais sur l'allaitement: « Quand je pense qu'un jour il me quittera…! », comme on le dirait d'un jeune amant. Je la rassure : elle a du temps devant elle. Mais je sais que ce sera difficile et que le chemin de séparation, qui devrait déjà avoir commencé, sera pour elle une suite d'épreuves. L'adolescence de Damien se joue en partie là, dans cette relation en miroir, dans ce corps à corps que rien ne vient ouvrir vers l'extérieur.
Alors je me tourne vers le papa. À lui de jouer !

Biographie
Anne Bacus est docteur en psychologie, psychothérapeute et mère de deux enfants. Anciennement chargée de cours à Paris X-Nanterre, elle est auteur de best-sellers sur l’enfance et l’éducation. Elle travaille, en cabinet privé, auprès d’adultes et d’enfants. Psychologue en crèche, elle forme aussi des travailleurs sociaux et des assistantes maternelles. Anne Bacus est entre autre, auteur de toutes les questions au psy, paru en 2001 et de l’autorité, pourquoi, comment ? paru en 2005 aux Editions Marabout.

0.00€0 produits