Nouveauté

Grossesse : tomber enceinte grâce à la fécondation in vitro

Grossesse - tomber enceinte grâce à la fécondation in vitro

Grossesse - tomber enceinte grâce à la fécondation in vitroLa fécondation in vitro (FIV) est une aide médicale à la procréation. La fécondation de l'ovule par le spermatozoïde se fait alors hors de l'utérus, dans une éprouvette, avant que l'oeuf ne soit ensuite transféré dans la cavité utérine. Explications sur la Fécondation In Vitro.

Près d'un couple sur 6 consulte pour demander une aide à la conception. Plusieurs techniques d'aide médicale à la procréation peuvent être proposées. La plus simple est l'insémination artificielle intra-utérine avec le sperme du conjoint (ou parfois d'un donneur).

La fécondation in vitro ou FIV

La fécondation in vitro consiste à mettre en présence l'ovule et le spermatozoïde à l'extérieur de l'utérus. Une fois la fécondation réalisée, l'oeuf est replacé dans l'utérus.

La FIV est parfois envisagée d'emblée selon les causes de la stérilité du couple ou secondairement après échec des autres techniques d'aide médicale à la procréation.

La FIV se déroule en plusieurs étapes.

1) Mise au repos des ovaires à l'aide d'un traitement hormonal (agoniste de la GnRH)

2) Stimulation ovarienne : les follicules sont stimulés par un autre traitement hormonal (FSH) jusqu'à leur maturation

3) Déclenchement de l'ovulation : l'ovulation est déclenchée par une injection d'hormones (GnRH)

4) Ponction des ovocytes 36 heures plus tard et recueil du sperme

5) Fécondation in vitro

6) Transfert de l'embryon par voie naturelle

Comme dans le cas d'une insémination artificielle intra-utérine, la FIV nécessite une stimulation ovarienne et le déclenchement de l'ovulation. A noter cependant que la stimulation ovarienne requise pour la FIV est plus importante car on souhaite obtenir plusieurs follicules (stimulation multifolliculaire).

La ponction des ovocytes se réalise sous anesthésie locale (rarement générale), en introduisant une aiguille guidée dans le vagin par échographie.

Le sperme est prélevé le jour même (ou décongelé).

Après sélection, les ovocytes et les spermatozoïdes sont placés dans un même tube contenant un liquide nutritif et laissés en présence pendant plusieurs heures à une température de 37°C. Après leur fusion, l'oeuf commence à se multiplier. Il est classiquement transféré dans l'utérus par les voies naturelles (sans anesthésie ni douleur) 48 heures plus tard, au stade de 4 cellules. Parfois, le transfert a lieu après 6 à 7 jours de coculture. Ce procédé permet d'augmenter les chances de succès grâce à une meilleure sélection de l'embryon à transférer. Il est également possible de réaliser des tests génétiques sur les embryons, c'est le diagnostic préimplantatoire.

Les autres oeufs viables sont congelés suivant le souhait des parents.

Il existe deux types de FIV :

- La FIV dite classique (22% de succès par cycle).

- La FIV avec ICSI (Intra cytoplasmic sperm injection), c'est-à-dire que la fécondation est obtenue par micro-injection manuelle du spermatozoïde à l'intérieur de l'ovule (24% de succès par cycle), sous contrôle microscopique. Afin d'améliorer la sélection du spermatozoïde à injecter, on peut parfois utiliser un grossissement beaucoup plus puissant (x5000 à x10000 contre x200 à x400 avec l'ICSI classique), ce protocole (très récent et non remboursé) est dénommé IMSI.

Quel est le taux de succès de la FIV ?

Les taux de succès des FIV varient d'un centre à l'autre.

Ils peuvent aller de 10 à 30% selon les centres. (...) Le succès dépend aussi très largement de l'âge de la femme (entre 4 et 5% de succès passé 40 ans), du nombre d'embryon transféré (de plus en plus on préconise aujourd'hui le transfert d'un seul embryon au lieu de deux, en raison des risques inhérents à la grossesse gémellaire et d'accouchement prématuré) et de l'indication (obstruction des trompes, anomalies des ovules, des spermatozoïdes...).

La FIV en pratique

La FIV se pratique dans des centres agréés.

La Sécurité sociale rembourse tous les frais inhérents à un total de 4 tentatives maximum par enfant. Sous réserve d'une entente préalable et qu'elles soient réalisées avant l'âge de 43 ans.

Pour en savoir plus :

Centre d'Assistance Médicale à la Procréation de l'hôpital américain de Paris :www.fecondationinvitro.com
FIV France : www.fivfrance.com

Isabelle Eustache pour le site de notre partenaire e-sante.fr

Légende photo :
10/ 2005 - Paris - Hôpital Cochin. Laboratoire FIV. Examen des liquides folliculaires et recueil des ovocytes en cours de ponction.
© Benoit RAJAU pour l'Agence de la Biomédecine. Tous autres droits réservés sans autorisation .

0.00€0 produits