Nouveauté

Fièvre du nourrisson : faire baisser la température !

Fièvre du nourrisson : faire baisser la température !

Fièvre du nourrisson : faire baisser la température !À partir de quand faut-il s’inquiéter de la fièvre de bébé ? Comment faire descendre sa fièvre ? Le docteur Marc Sznajder, auteur du "Guide médical de votre enfant", nous livre ses précieux conseils pour soigner la fièvre.

PsychoEnfants : Quelle est la température « normale » chez un enfant ?
Dr Sznajder : Elle est en moyenne de 37°C. Mais elle varie au cours de la journée. On définit la fièvre à partir de 38°C. Pour obtenir le degré de température le plus proche de la réalité, on recommande la prise de température rectale. Si on la prend sous le bras de l’enfant, il faudra ajouter un demi-point. Mieux vaut éviter les thermomètres frontaux qui sont moins fiables ; les thermomètres auriculaires, plus onéreux mais très sensibles, sont utilisables passés les premiers mois de vie.

PE : À partir de quand doit-on s’alarmer de la fièvre ?
Dr Sznajder : Tout dépend de la tolérance de l’enfant vis-à-vis de la fièvre et du retentissement de son quotidien. S’il ne joue plus, qu’il est mou et manque d’appétit, il faut y être plus vigilant. La fièvre est souvent le signe d’une maladie infectieuse. Si elle persiste ou si elle est mal tolérée, il convient alors de consulter un médecin pour avoir un diagnostic plus juste à travers l’interprétation des divers symptômes,voire des analyses complémentaires. Chez le petit bébé, avant 2 mois, la fièvre devient plus dangereuse car l’infection peut se propager très vite.

PE : Comment faire baisser la fièvre ?
Dr Sznajder : Il y a deux types de traitements : l’un physique, l’autre médicamenteux. Dans un premier temps, il faut veiller à ne pas trop couvrir le bébé. On peut lui laisser sa couche, son body ou un vêtement fin en coton et ses chaussettes. Il faut bien l’hydrater en le faisant boire et en lui passant un gant humide sur le corps. Le bain est également une solution, à condition d’y mettre progressivement l’enfant. La température de l’eau doit être de 2° C inférieure à celle du bébé fiévreux. En appliquant ces conseils, on réduit d’un demi-point la fièvre.
Côté médicaments, il y a deux catégories : le paracétamol et l’ibuprofène. On administre le premier en faisant attention à ne pas dépasser 60 mg par kilo et par jour, à répartir plusieurs fois au cours de la journée, à six heures d’intervalle. Pour l’ibuprofène, il faut être vigilant car il est contre-indiqué en cas de varicelle et fortement déconseillé en cas de troubles digestifs importants.

PE : Que faire si la fièvre donne lieu à des convulsions ?
Dr Sznajder : C’est quelque chose de toujours très impressionnant pour les parents. Mais cela ne concerne que 3 à 4 % des enfants. En cas de convulsions il faut appeler le 15, le 18, ou composer le 112 depuis un portable pour que l’enfant soit examiné rapidement. Si les convulsions durent moins de dix minutes, il ne faut pas s’inquiéter car il n’y aura pas de séquelles. Mais il convient tout de même de coucher l’enfant sur le côté, de lui mettre une compresse entre les dents (s’il en a !) pour qu’il ne se morde pas la langue, et d’essayer de faire baisser la température en attendant la venue du médecin.

À lire
Guide médical de votre enfant, Marc Sznajder, Marabout, 25 €.

0.00€0 produits