Nouveauté

Encoprésie : tout savoir sur l’encoprésie

Encoprésie : tout savoir sur l'encoprésie Caucasian toddler boy sleeping in bed with teddy bear.

Encoprésie : tout savoir sur l'encoprésieVotre enfant se soulage souvent et de manière répétée dans des endroits inappropriés ? Il affirme ne pas pouvoir se contrôler ? Il souffre peut-être d’encoprésie. Comment être certain qu'il s'agit bien d'encoprésie ? Que faire face à un enfant qui souffre d'encoprésie ?

Qu'est-ce que l'encoprésie?
Les médecins parlent généralement d’encoprésie lorsqu’il y a émission répétée de matières fécales chez un enfant de plus de 4 ans. Beaucoup plus fréquente chez les garçons, l’encoprésie est un trouble qui apparaît de façon durable (au moins 6 mois) et fréquente (au moins une fois par mois). Elle ne doit donc pas être confondue avec de simples « accidents » ponctuels (le fameux caca dans la culotte) ou de banales souillures.

Pourquoi souffre-t-il d'encoprésie?
L’encoprésie est complexe. Quand elle est d’origine médicale, on parle souvent d’encoprésie avec constipation et incontinence par débordement. Ici, le rectum de l’enfant se remplit au-delà d’un certain volume de selles, le sphincter se décontracte et des fuites de selles surviennent par débordement. L’encoprésie peut également avoir une origine psychologique chez des enfants perturbés sur plan émotionnel (apprentissage de la propreté défaillant, divorce, décès d’un parent), affectif (problème de confiance en soi, difficultés scolaires importantes, etc). L’encoprésie devient alors une façon, pour l’enfant, de s’opposer ou d’exprimer un mal être qu’il n’arrive pas à exprimer oralement (et qu’il exprime donc analement).

Quelques chiffres sur l'encoprésie
Selon un recensement mené en 2001 par Liebert et Fischel, près de 3 % des enfants âgés de 4 ans souffriraient d’encoprésie et 1,7 % à 7 ans. L’encoprésie surviendrait dix fois moins souvent que l’énurésie mais elle y serait associée dans 25 à 30 % des cas.

 

0.00€0 produits