Nouveauté

Comment aider mon enfant à avoir confiance en lui ?

Comment aider mon enfant à avoir confiance en lui ?

Comment aider mon enfant à avoir confiance en lui ?Un enfant qui a confiance en lui est capable de relever les défis sans crainte ni complexe. En veillant à favoriser sa confiance en lui, vous lui offrirez donc, à coup sûr ou presque, les clés de la liberté, de l'amour et du bonheur. Découvrez âge par âge, les étapes de la confiance en soi.

D’une façon ou d’une autre, chacun des complexes humains remonte à l’enfance. Aussi, les mots avec lesquels nous parlons à nos petits, le regard que nous posons sur eux, le temps que nous prenons pour les écouter représentent autant d’éléments qui leur donnent, jour après jour, la certitude d’être aimé… et de s’aimer.

De 0 à 1 an : répondre à leurs attentes pour qu'il ait confiance
Un bébé a des besoins essentiels : manger,dormir, être câliné. Lui donner à manger quand il a faim, le coucher quand il a sommeil, le prendre dans ses bras quand il le réclame. Grâce à ces gestes d’amour, bébé comprend vite que ses demandes sont prises en compte. Le respect de ses rythmes, l’écoute, la tendresse dont il va bénéficier vont le rassurer, le mettre en confiance. Répondre au mieux à ses attentes permet tout simplement de poser les bases indispensables à sa sécurité affective.

De 1 à 2 ans : leur donner confiance
Ensuite, il faut garder à l’esprit que les apprentissages ne se font pas d’un seul coup : les enfants n’apprennent pas à parler en un jour ou à faire du vélo en une heure ! L’essentiel est de ne pas s’énerver pour ne pas les blesser. Un enfant blessé risque rapidement de se dévaloriser.

De 2 à 3 ans : les respecter pour consolider leur confiance
Aussi, n’hésitez jamais à dire à votre enfant que vous êtes fier de lui. Chaque petit a besoin des compliments pour se sentir bien dans sa peau. Valoriser un enfant est essentiel à l’âge des premières acquisitions et des premiers échecs. Un enfant qui parvient à accomplir de nouvelles choses se construira une image positive de lui-même. En revanche, un enfant qui ne se croit pas capable d’agir aura plus de mal à mener à bien un apprentissage.

De 3 à 5 ans : lui faire comprendre qu’il est unique
Souvent, à partir de 3 ans, un enfant saisit qu’il n’est pas le seul dans le cœur de sa mère. Pour que cette prise de conscience devienne constructive, il doit comprendre que vous l’aimez. Il est donc essentiel de s’adresser à son cher petit comme à un individu autonome et non par rapport à son frère, à sa sœur ou à une autre personne.  Préférez « termine ton plat » à « fais comme ta sœur, regarde comme elle mange bien ! » La comparaison induit de la douleur, de la jalousie et des rancœurs.

À lire
Développez l’estime de soi de votre enfant, Carl Pickardt, Éditions de l’Homme, 2002, 18, 11€.
Affirmez-vous, Frédéric Fanget, Odile Jacob, 2002, 17,39 €.

0.00€0 produits